Les mosquées chinoises rouvertes mais sous surveillance

Contrairement à la semaine dernière, les musulmans ont pu se rendre dans les mosquées d'Urumqi vendredi, jour de prière, mais sous la surveillance de nombreux membres des forces de l'ordre armés de fusils automatiques et de matraques, a constaté l'AFP. L'agence officielle Chine Nouvelle a annoncé que les 433 mosquées de la ville de deux millions d'habitants étaient ouvertes vendredi.

Urumqi, capitale régionale du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a été ensanglantée le 5 juillet par des émeutes interethniques qui ont fait 192 morts. Les trois quarts de ces 192 morts sont des Hans (ethnie majoritaire en Chine) mais on trouve aussi des Ouïghours (musulmans turcophones), selon un bilan officiel.

Les Ouïghours et autres membres de minorités musulmanes présentes au Xinjiang, comme les Huis, devaient passer devant des cordons de policiers pour pénétrer dans les mosquées, a constaté un correspondant de l'AFP.

Les autorités sont soucieuses d'empêcher toute réédition des pires violences ethniques qu'ait connues la Chine en des décennies.

De très nombreuses mosquées avaient été fermées vendredi dernier et les fidèles musulmans avaient été engagés à rentrer chez eux prier, par sécurité.

La principale mosquée d'Urumqi, la Mosquée blanche, en quartier ouïghour, n'était pas assez grande pour accueillir l'afflux de fidèles dont de nombreux avaient étalé leur tapis de prière à l'extérieur de l'édifice, sous le regard vigilant de quelque 200 paramilitaires.

Les prières de l'après-midi s'y sont déroulées sans incident, a constaté un journaliste de l'AFP.

Vendredi, 12 jours après les émeutes et les violences qui s'en étaient suivies, la population d'Urumqi avait plus ou moins repris le cours normal de ses activités, malgré une présence très visible des forces de sécurité et le déferlement de la propagande l'appelant à veiller à la "stabilité" et à "l'union nationale".

 

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-07-17/urumqi-les-mosquees-chinoises-rouvertes-mais-sous-surveillance/924/0/362241

 

colonialisme..

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site