Lutte contre les talibans et commerce au menu du premier sommet UE-Pakistan

Le président du Pakistan, Asif Ali Zardari, le 12 mai 2009 à New York

BRUXELLES (AFP) — L'Union européenne et le Pakistan se retrouveront ce mercredi à Bruxelles pour leur premier sommet, centré sur la lutte contre le terrorisme, le renforcement du gouvernement pakistanais et l'approfondissement des liens commerciaux.

Selon le projet de déclaration commune qui devrait être adoptée mercredi, les deux partenaires se disent d'accord pour lancer "un dialogue stratégique sur leurs engagements communs pour le développement, l'éducation, la science et la technologie, la sécurité, la lutte contre le terrorisme, le renforcement de la démocratie, les droits de l'Homme et l'augmentation du commerce".

L'UE, qui ne cesse d'insister sur "l'importance stratégique" que revêt le Pakistan pour la stabilité de toute la région, devrait notamment "saluer" les efforts du gouvernement pour lutter contre le terrorisme, en particulier grâce à l'offensive actuelle de l'armée pakistanaise dans la vallée de Swat.

"L'UE est confiante dans le fait qu'un succès renforcerait grandement le gouvernement démocratiquement élu pour remplir ses objectifs politiques et de développement", selon un texte qui devrait être adopté par les dirigeants de l'UE qui se réuniront deux jours après le sommet UE-Pakistan.

Dès mercredi, l'UE devrait d'ailleurs s'engager à fournir plus d'assistance aux civils de la vallée du Swat ainsi qu'aux efforts de reconstruction.

Dans un rapport publié mardi, l'ONG Oxfam dénonce "la réponse médiocre de l'Europe" face aux besoins de ces "millions de réfugiés".

Lors du sommet de mercredi, auquel participeront notamment le président pakistanais Asif Ali Zardari et le président tchèque Vaclav Klaus dont le pays préside l'UE, les deux partenaires devraient aussi décider de lancer un dialogue pour renforcer leurs relations commerciales. Dialogue qui pourrait aboutir à terme à "un possible accord de libre échange".

L'UE pourrait également envisager d'ajouter le Pakistan à la liste des pays en développement bénéficiant du "système des préférences généralisées plus" (SPG+), régime commercial qui accorde des préférences douanières en échange du respect de certains principes dans les domaines de l'environnement et du droit du travail notamment.

 

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jKdYgF9VGLoVf-YHc7qGUC8SSjiw

Pakistan

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×