Arrestation de Sufi Mohammad

Sufi Mohammad, le religieux pro-taliban a été arrêté dimanche à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan. En février, il avait négocié un accord de cessez-le-feu en échange de l'instauration de tribunaux islamiques dans la vallée de Swat.

Sufi Mohammad, beau-frère de maulana Fazlullah, le chef des talibans dans la vallée de Swat, est l’homme qui en février dernier avait négocié entre les insurgés et le gouvernement l’accord « charia contre la fin des combats » dans cette région montagneuse du nord-ouest du Pakistan.

Un accord rompu quelques semaines plus tard, lorsque les talibans ont continué leur progression dans un district voisin, ce qui avait provoqué le lancement de l’offensive pakistanaise contre les combattants extrémistes.

Sufi Mohammad a été arrêté dans la ville de Peshawar, au sud de Swat. Les autorités ont annoncé qu’une procédure en justice serait bientôt lancée à son encontre. « Il a tué un grand nombre de personnes, et s’apprêtait à recommencer », a commenté le ministre de l’Information pakistanais.

Emprisonné, puis relâché

Fondateur d’un groupe islamiste aujourd’hui interdit, Sufi Mohammad a déjà été emprisonné, puis relâché. Son influence sur les troupes talibanes est aujourd’hui relativisée par certains experts de la région. Son principal fait d’armes reste d’avoir envoyé par milliers des combattants extrémistes en Afghanistan, au lendemain de l’arrivée des troupes occidentales.

 

http://www.rfi.fr/actufr/articles/115/article_83080.asp

colonialisme..

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×