La situation sécuritaire est "très, très difficile", selon Medvedev

MOSCOU — Le président russe, Dmitri Medvedev, a jugé lundi que la situation sécuritaire dans le Caucase russe restait "très, très difficile", malgré les efforts entrepris pour stabiliser cette région du sud de la Russie minée par une rébellion, ont rapporté les agences russes.

"La situation dans le Caucase nord reste très, très difficile, bien que des avancées importantes ont eu lieu pour atténuer ce problème", a déclaré le président russe, lors d'un discours devant de hauts responsables militaires.

Ces propos interviennent moins d'une semaine après l'assassinat de la militante des droits de l'Homme, Natalia Estemirova, en Tchétchénie, et alors que les attaques rebelles et les combats sont quasi quotidiens dans les républiques du Caucase russe.

colonialisme..

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site